LYCEE SAINT LOUIS

Lycée des Métiers de la Biologie et de la Chimie

 

Sur la terre comme au ciel, de René Belletto

«J'étais mort. J'avais bien rempli le contrat. La précieuse boussole était en route pour Paris, et celui qui la détenait abusivement venait de voler en poussière.

Une formidable exaltation s'empara de moi. Jusqu'à lundi midi, je n'étais personne ! J'étais mort ? Ni mort ni vivant ! Je n'étais plus David Aurphet, et pas encore Michel Padilla ! Joie, terreur sacrées !

Pendant quelques dizaines d'heures, il m'était donné de jouir de l'éternité. Combien de temps demeurai-je ainsi à contempler la colline, le ciel, la nuit d'été ? Peu de temps : les pompiers ne lambinent pas, et je perçus dans le lointain l'avertisseur de leur voiture dont le fatigant pin-pon déchira mon extase.»

Dans Sur la terre comme au ciel, René Belletto décrit l'étrange engrenage qui conduit le héros au meurtre. Chaque personnage devient suspect. Il y a un tueur. Mais est-ce bien celui qui s'est déclaré ? Le destin est capricieux, les amours torrides et contrariées, l'humour fait résonner l'ensemble avec une gravité surprenante.

Deuxième roman, très réussi, de René Belletto.

Adapté au cinéma par Michle Deville, sous le titre "Péril en la demeure".

Cote : R BEL