LYCEE SAINT LOUIS

Lycée des Métiers de la Biologie et de la Chimie

 

Concours de croissance cristaline 2016

Cette année, et pour la troisième fois, des élèves du lycée Saint Louis participent au concours de croissance de cristaux, organisé par l'Union des Professeurs de Physique-Chimie, sous la houlette de Mmes Parayre et Robin. Concours de croissance cristalline : tartrate de seignette ou sel de rochelle.

 (KNaC4H4O6 , 4H2O) (s= 630 g.L-1 : concentration à saturation)

 Il s'agit de 14 élèves de seconde, tous membre du groupe 3 de l'AP.

Alors, tout le monde se le demande : la croissance d'un cristal, comment ça marche ?

Pour créer un cristal, il faut une solution sursaturée et une amorce.

Créons d'abord l'amorce : on dépose une fine couche de solution sursaturée sur une assiette, une boite de pétri ou une autre surface plane.

 En laissant reposer la solution, une fine couche de mini cristaux apparaît : ce sont des amorces (une amorce ne pèse pas plus de 0,5g et mesure quelques millimètres).

 Ensuite, il faut créer la solution sursaturée.

Une solution n'a pas la même saturation à froid qu'à chaud. C'est pour cela que l'on chauffe pour augmenter la saturation.

Deux méthodes se présentent alors à nous :

  •  1ère méthode

 On part d'une solution saturée, avec un fond de soluté visible au fond du bécher.

 On chauffe ( sans dépasser 60°C) et le résidu restant se dissout.

  •  2ème méthode

 On calcule la saturation à froid de l'eau. On chauffe ensuite sans dépasser les 60°C et on rajoute au fur et à mesure du soluté jusqu'à ce qu'il ne se dissolve plus.

Lorsque les solutions sont prêtes, on plonge les amorces ( accrochées par un fil de pêche à une baguette ; une par bécher) sans qu'elles touchent les bords du bécher.

Après une semaine, des cristaux se sont formées autour des amorces.

On nettoie et on gratte le cristal pour qu'il soit lisse, avant de le replonger dans une nouvelle solution sursaturée.

La réaction observée est une cristallisation : le soluté dissous dans la solution cristallise et s'accumule autour de l'amorce pour créer un cristal.

Au fur et à mesure des semaines, le cristal augmente de taille.

Pour notre participation au concours, sur les six cristaux obtenus, nous avons choisi le cristal n°4.

m=10,60g / 3cm de long et 1,4 cm de large

(Les photos sont de Mme Parayre , professeure en 1ère SPCL)

 

Maintenant, il ne nous reste plus qu'à espérer une victoire.

Les autres années, piteusement (et fort injustement) battus, nous avions dû nous consoler avec le buffet final...

Et pour ceux qui ont tout bien compris, la semaine prochaine, la recette des lasagnes à la sauce bolognaise sursaturée. Mmmmm....

En attendant, voici un bon moyen d'économiser une masse d'argent : plutôt que de vous ruiner au moment des fiançailles, récupérez un de ces cristaux, munissez-vous de la languette d'ouverture d'une boîte de coca et vous obtenez une bague tout à fait présentable. Elle n'y verra que du feu !

BiBI

 

 

 

Copyright © 2020 Lycée Saint Louis - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public

Hébergé par 1&1 - Webmestre : Thierry Vesin, Professeur - Directeur de publication et responsable de la rédaction : Fabrice Debski, Proviseur.