Promotion 2017-2019 

STS Biotechnologie (BT1 et BT2)

Stage 1ère année :

Dans le cadre du BTS biotechnologies, j’ai eu l’opportunité d’effectuer mon stage de 1ère année dans un laboratoire de recherche à Umeå, une ville située au nord de la Suède. Ce stage a été possible grâce au programme Erasmus + et à Mme. Doucet, ma professeure référente.
J’ai travaillé à l’UPSC (Umeå Plant Science Centre), dans l’équipe du professeur Rosario Garcia Gil spécialisé dans la génétique forestière. Mon stage portait sur plusieurs aspects mais mon projet principal consistait à trouver l’origine de pommes de pin (venant de P. pinaster) trouvées sur les iles Baléares en Espagne pour connaître la diversité génétique de l’espèce. J’ai aussi eu l’occasion de travailler dans des forêts pour faire des mesures qualitatives sur les arbres et un échantillonnage. Cela m’a permis de voyager à travers la Suède et de voir des paysages à couper le souffle. De plus, cela m’a permis de m'intégrer dans l’équipe de recherche.


L’expérience Erasmus + est une expérience unique, dans laquelle je me suis épanoui. Mon anglais ainsi que mes connaissances et compétences sur l’agronomie se sont améliorés considérablement. De plus, je me suis créé un réseau professionnel important. Mais encore, j’ai vu des paysages hors normes, j’ai vécu le solstice d’été et vu le fameux soleil de minuit. Enfin et surtout, je me suis fait des amis venant des 4 coins du globe, et cela n’a pas de prix.
Cette expérience m’a changé et m’a permis de murir, vivre pendant 2 mois dans un pays étranger, rencontrer des personnes fabuleuses et travailler sur un sujet passionnant m’ont donné goût à l’aventure et je réitérais volontiers l’expérience Erasmus +.

Stage 2ème année :

Pour valider le BTS Biotechnologies, il est nécessaire d’effectuer un stage dans une entreprise. Grâce au programme Erasmus + et à l’aide de mes professeurs comme Mme. Doucet ou Mme. Braud, j’ai travaillé dans un laboratoire de recherche affilié à l’Université d’Umeå, Umeå étant une ville située au Nord de la Suède.
J’ai travaillé pour l’université d’Umeå, dans le département d’écologie et des sciences environnementales (EMG) sous la direction du Dr Natuschka Lee. J’ai aussi travaillé en collaboration avec l’université des études agricoles suédoise (SLU) et une compagnie de production de papier, la SCA. Mon travail consistait à isoler et d’identifier les microorganismes capables de pousser dans des extractions tanniques (le tannin étant un produit trouvé dans le bois). Ces extractions sont envisagées pour remplacer des composées chimiques dans l’industrie du papier.
Grâce aux contacts noués l’année précédente, j’ai pu revenir en suède et revivre l’expérience Erasmus +. Je me suis amélioré en anglais, notamment l’anglais technique, et j’ai pris confiance en moi. Mais encore, j’ai vu des aurores boréales ou connu des températures extrêmes (-32° C).
Cette expérience m’a permis de me connaître, de connaître mes limites et surtout de connaître des cultures totalement différentes de la culture que je connais. Je recommande vivement cette expérience à toute personne qui souhaite s’engager et voyager, et le niveau en anglais avant le voyage n’est pas important, l’important, c’est d’être motivé et prêt à vivre une expérience hors norme à l’étranger.